En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer des offres correspondant à vos centres d'intérêt.
En savoir plus sur l'usage des cookies…   x Fermer
home Orsys digital > Article

Data Scientist : nouvelle star des entreprises ?


Il gère des millions de données informatiques disponibles sur internet. Il fait partie des nouveaux métiers porteurs. Orsys vous propose un regard sur le Data Scientist, nouvelle perle rare des entreprises…


intro

Data : données. Scientist : scientifique… Né avec le big data – ou traitement de masse des données – le Data Scientist est en effet un expert du traitement de masse des données. Un métier qui intéresse aujourd’hui tant le monde universitaire et la recherche que les grandes entreprises dans les secteurs de l’assurance, la finance, l’e-commerce, mais aussi l’informatique. Ces dernières ont pris conscience que l’analyse des données à grande échelle était un accélérateur dans la prise de décision.

Un pont entre l’IT et le marketing

Car il n’est pas offert à tout le monde d’incarner l’un des métiers les plus recherchés aujourd’hui… Le Data Scientist est avant tout un ingénieur informatique, un professionnel de haut niveau qui se doit d’être multicompétent. Il sait certes maîtriser les technologies et leurs avancées, mais c’est aussi un stratège qui doit surtout, et avant tout, analyser les statistiques, et savoir travailler la visualisation ou la modélisation de données. Outre cet aspect plutôt « technique » du métier, c’est également un professionnel qui sait comprendre, traiter, analyser les données marketing ou financières d’une entreprise. Jugez plutôt : un problème marketing se présente. Le Data Scientist doit traduire la problématique en langage statistique, rechercher les sources en « big data » sur lesquelles il peut s’appuyer pour faire une préconisation, fouiller les données (data mining), travailler sur un datawarehouse – entrepôt de données – avec lequel il évaluera son analyse des informations en fonction de la problématique de départ.

Exploration, classification, analyse, nettoyage… Pour accomplir ses missions, le stratège doit aider à produire de meilleures méthodes de tri et d’analyse des données automatisées afin d’en extraire les informations nécessaires à l’entreprise pour laquelle il œuvre. Son objectif : valoriser la connaissance, la rendre plus facile à exploiter.

Métier recherché et rare…

Compte tenu du niveau d’expertise, le métier demeure rare. Car il existe également un frein au recrutement d’un tel profil : la rémunération, conséquence du niveau de compétences exigé. Outre les connaissances techniques liées à la compréhension de l’univers de l’entreprise, des formations de qualité resteront la clé la plus sûre pour accéder à ce métier. Ces formations doivent allier un volet informatique, scientifique, et business. Or, elles restent encore rares… À Orsys, où l’on propose un cycle certifiant sur une dizaine de jours, on constate que l’engouement est bien là. Chaque journée est menée de main de maître par des consultants de haut niveau, sélectionnés sur leur expertise et leur participation à des projets d’envergure. Une formation qui ne pourra s’arrêter à ce seul cycle : la science des données nécessite de rester informé et de continuer à se former afin de toujours expérimenter.
Alors le métier de Data Scientist est-il un métier de « rêve » ? C’est dans tous les cas un métier d’avenir : les entreprises, ayant pris conscience de l’importance de la science des données dans l’aide à la décision, expriment aujourd’hui un réel besoin en matière de big data. Mais inutile de s’engager sans réelle passion dans cette aventure de longue haleine…

Voir aussi toutes les formations associées Gestion des données


Article précédent

Chief Digital Officer : un métier stratégique encore méconnu…
Impression,Print FACEBOOK Présentation du centre de formation Orsys
 
triangle